Dans l’urgence,  que faire en tant qu’employeur ?
Service 22 juillet 2021

Dans l’urgence, que faire en tant qu’employeur ?

Les inondations causées par les précipitations exceptionnelles ont touché durement notre pays, et particulièrement la province de Liège. Cohezio, comme dans chaque situation difficile, peut vous accompagner.

Afin de gérer au mieux les conséquences de ces inondations au niveau de l’entreprise, nous vous proposons ces quelques conseils utiles lorsque la situation de crise est toujours aigüe.

  1. La priorité est de s’assurer que tout le personnel est sain et sauf, de faire l’état de la situation tant au niveau des travailleurs que de l’entreprise. Il est indispensable de recenser tout le personnel, et de déterminer de quelle manière les travailleurs ont été impactés par ces inondations :
  • impliqués directement dans le cadre de leur travail (pompiers, ambulanciers, équipes de secours, agents communaux,…)
  • impliqués directement de manière personnelle (maison inondée, ou ayant été témoin direct de drames).
  • impliqués indirectement. Ils sont sains et saufs, mais ont un collègue décédé suite aux inondations, ou connaissent des proches qui ont été directement impactés. Cela concerne également tous les travailleurs dont l’entreprise a été impactée matériellement par ces inondations.

Cohezio propose un accompagnement psychosocial aux travailleurs impactés directement ou indirectement dans le cadre de leur travail. Mais ces inondations ont bien entendu eu un impact très important au niveau privé. Pour toutes les personnes ayant été impactées au niveau personnel, elles peuvent contacter :

  • Soit le 1771 (SOS Inondations) et demander une aide psychosociale. 
  • Soit le Service d’intervention psychosociale de la Croix Rouge  (SISU) : par téléphone au 105 ou par mail au sisu@croix-rouge.be

Au niveau de Cohezio, nous privilégions les actions collectives de soutien aux travailleurs qui sont plus adéquates dans ce genre de situation. Nous proposons également un débriefing individuel aux travailleurs qui ont été témoins directs de drames dans le cadre de leur fonction.

  1. Nous vous conseillons de désigner une seule personne de contact au sein de votre entreprise tant pour le personnel que pour les contacts avec Cohezio. Cette personne (DRH habituellement) centralise les questions, les demandes, les inquiétudes. Elle identifie les personnes en difficultés.

 

  1. Le rôle de la hiérarchie est très important. Il est important que les managers soient attentifs aux besoins de leur équipe : observer, répondre aux questions, et si on ne sait pas , relayer vers la personne de contact désignée. Idéalement, les responsables devraient être visibles et proches de leur personnel, ce qui n’est pas évident vu le départ en congé de certains.

 

  1. Activer les ressources internes : le SIPPT, les personnes de confiance et toutes les personnes ayant un rôle d’écoute au sein de l’entreprise (assistant(e) social(e),…)  peuvent faire remonter à la personne de contact les problèmes rencontrés et les besoins des travailleurs impactés directement ou indirectement.

 

  1. Informer le personnel de manière claire ces prochains jours et ces prochaines semaines est essentiel pour diminuer les inquiétudes. Il est essentiel de pouvoir répondre aux questions des travailleurs, centralisées auprès de la personne de contact.

Les conseillers psychosociaux de Cohezio à votre disposition

Dans chaque situation difficile, les conseillers en prévention de Cohezio se tiennent à votre disposition pour vous accompagner tout au long de ce processus de gestion de crise, que vous soyez employeur, responsable hiérarchique, conseiller en prévention interne ou travailleur.

Aussi, cet article étant principalement axé sur le volet psychosocial, Cohezio peut vous proposer une approche sur mesure et multidisciplinaire, qui peut passer par l’accompagnement :

  • d’un conseiller en prévention aspects psychosociaux
  • et/ou d’un conseiller en prévention médecin du travail
  • et/ou d’un conseiller en prévention niv.I
  • et/ou d’un coach.

N’hésitez pas à prendre contact avec Cohezio par mail ou via les numéros de téléphone suivants :

02/533 74 88 (FR) – 02/533 74 44 (NL)