Recommandations pratiques pour aider à garantir une ventilation adéquate dans le contexte de la pandémie de COVID-19
Publication 10 mai 2021

Recommandations pratiques pour aider à garantir une ventilation adéquate dans le contexte de la pandémie de COVID-19

Saviez-vous qu’une bonne qualité de l’air intérieur dans les locaux contribue à nous protéger de la COVID-19 ? Des actions pour contrôler la bonne ventilation et qualité de l'air dans les bâtiments ont été décrites de manière fort détaillée dans le document[1] récent de la Task Force « Ventilation » du Commissariat Corona.

De manière synthétique et pratico-pratique nous en avons retiré ce qui suit.
 

Quelques rappels sur la ventilation

La ventilation, c’est une question de quantité d’air (en m³) par heure et par personne.

La concentration de CO2 dans l’air ambiant exprimée en ppm (partie par million, c’est-à-dire : 1000 ppm = 0,1%) est un des facteurs déterminant la qualité de l’air. Ce paramètre évolue proportionnellement à une charge virale éventuelle au sein d’un local. C’est pourquoi, vu son mesurage relativement facile, il a été choisi par nos autorités comme indicateur pour évaluer le taux de renouvellement d’air d’un local.

De manière générale, une concentration de CO2 inférieure à 900 ppm et un débit d’air de 40 m³/h par personne sont considérés comme des valeurs acceptables pour un environnement de travail d’une personne exerçant une activité « calme » comme par exemple le travail administratif.

Que peut-on faire concrètement pour améliorer ces 2 paramètres ?

Lorsque nous respirons, nous rejetons du CO2 et augmentons par conséquent la concentration de CO2 dans le local. D’autant plus si le local est fermé et sans système de ventilation avec apport d’air frais.

Pour rétablir une meilleure qualité de l’air, il faut diminuer la concentration de CO2 en faisant entrer de l’air externe moins chargé en CO2. Soit techniquement en renforçant l’introduction d’air par système de ventilation mécanique, soit naturellement, en aérant, c’est-à-dire en laissant entrer l’air extérieur par les portes et les fenêtres ouvertes.

Comment calculer le nombre de personnes admissibles dans un local ?

2 méthodologies existent : le schéma général du plan d’actions et la règle pratique. Nous vous conseillons la deuxième méthode, bien plus simple d’utilisation (voyez ci-dessous).

Le schéma général du plan d’action repris du document de la Task Force « Ventilation » se décline en différentes étapes tenant compte de plusieurs paramètres : intensité de l'activité physique, ouvertures des fenêtres et/ou porte extérieures, connaissance du débit d’air neuf de la ventilation mécanique, détermination du taux d’occupation nominale admissible selon le débit de ventilation, placement d’appareils de mesure de CO2, surveillance de la concentration de CO2, mesures continues et aléatoires de CO2, …

La règle pratique est décrite à l’annexe 4 du document. Elle est très légèrement plus sévère mais beaucoup plus simple d’utilisation. Transposée ci-dessous dans un tableau Excel (que vous pouvez utiliser), elle permet de déterminer combien de personnes exerçant une activité calme peuvent être présentes dans un local en garantissant une ventilation suffisante. Ceci en tenant uniquement compte des dimensions nettes des fenêtres et/ou portes extérieures ouvertes. Par dimension nette, il faut comprendre l’ouverture réelle de passage de l’air.

Pour faire simple, le tableau suivant peut être utilisé. (Télécharger ici)

3 exemples

Une boulangerie avec 2 vendeuses 

  • 1 porte d’entrée donnant directement sur le magasin (hauteur brute : 2,04 m ; largeur : 0,83 m)

  • Après avoir mesuré : hauteur ouverture nette : 2,02 m ; largeur ouverture nette : 0,73 m

Il peut donc y avoir au maximum 10 personnes au total dans la boulangerie (vendeuses comprises) pour autant que les mesures sanitaires soient respectées (porte ouverte en permanence, distanciation sociale, port du masque, …).

 

Un bureau de comptabilité avec 2 employés

  • 2 fenêtres oscillo-battantes (hauteur brute 1,34 m ; largeur brute : 0,72 m)
  • Après avoir mesuré : hauteur ouverture nette 1,30 m ; largeur ouverture nette : 0,63 m ; ouverture nette dans la partie supérieure : 0,10 m

D’après la règle, l’ouverture des 2 fenêtres oscillo-battantes en permanence suffit pour assurer une qualité de l’air pour 1 personne seulement. Les 2 employés ne  peuvent donc pas travailler ensemble dans des conditions sanitaires acceptables.

 

Un salon de tatouage avec 1 employé et un client

  • La porte d’entrée du local ne s’ouvre pas directement sur l’extérieur
  • 2 fenêtres (hauteur brute : 1,34 m ; largeur brute : 0,72 m)
  • Après avoir mesuré : hauteur ouverture nette : 1,30 m ; largeur ouverture nette : 0,63 m

D’après la règle, l’ouverture d’une des 2 fenêtres suffit pour assurer une qualité de l’air pour 3 personnes. Le tatoueur et son client sont donc dans des conditions sanitaires acceptables pour autant que les mesures sanitaires soient respectées (ouverture des fenêtres, distanciation sociale, port du masque, …).

Cependant, vu les possibilités d’aération dans ce cas, la démarche pourrait être affinée en mesurant le taux de CO2 pour savoir après combien de temps le local DOIT être aéré afin d’éviter l’inconfort du client.

Ce sera le moment choisi pour une pause à l’extérieur (du local au moins), par exemple entre 2 clients ! En profitant de l’ouverture complète des 2 fenêtres et de l’absence momentanée des personnes, le taux de CO2 va descendre rapidement et les occupants du local pourront de nouveau exercer leur activité dans un environnement sain et sûr.

 

Vous avez des questions sur le mesurage de CO2 et la ventilation de votre espace de travail ? Nos experts peuvent vous aider ! Contactez-les via sec.rim@cohezio.be !

 

 

Découvrez notre affiche sur la ventilation et l'aération des espaces de bureau !

 

 


[1] Recommandations pour la mise en pratique et le contrôle de la ventilation et de la qualité de l’air intérieur dans le contexte de la pandémie de COVID-19 – Version 1.0 – 27 avril 2021. En ligne :

https://emploi.belgique.be/sites/default/files/content/documents/Coronav...