Retour d'une zone rouge ?
Publication 14 janvier 2021

Retour d'une zone rouge ?

Les zones rouges sont des villes, régions ou pays où le risque de contagion du coronavirus (Covid-19) est élevé. C'est pourquoi les voyageurs revenant d'une zone rouge sont considérés comme "contact à haut risque". Ils sont obligés d'effectuer une quarantaine et de faire un test.

Vous pouvez trouver les informations actuelles des trois zones différentes (verte, orange, rouge) et de leurs implications distinctes selon la zone de voyage, sur le site du SPF Affaires étrangères « Carte et conseils aux voyageurs dans le cadre du COVID.

 

Que dois-je faire à mon retour de l'étranger ?

1. Remplir le formulaire « Passenger locator form »

Toute personne revenant en Belgique après un séjour à l'étranger de plus de 48 heures doit remplir le formulaire « Passenger locator form ». Il s’agit d’une mesure obligatoire et qui s’applique à tous les voyages, quel que soit le moyen de transport.

2. Mise en quarantaine obligatoire et test(s)

En revenant d’une zone rouge où vous avez séjourné plus de 48 heures, vous avez l’obligation de vous mettre 10 jours en quarantaine !

En outre, au plus tard au J1 de votre retour d’une zone rouge, vous devez passer un test PCR. S’il est positif, vous devez vous mettre en quarantaine ou en isolement* de 7 jours.

Si par contre ce premier test est négatif, devez obligatoirement refaire un second test au plus tôt au J 7 de votre retour d’une zone rouge. Si ce deuxième test est négatif, la quarantaine peut être immédiatement levée.

Ces règles sont régulièrement mises à jour selon les dernières recommandations de Sciensano dans notre affiche « Que faire si ».

 

Quelle différence entre une mise en quarantaine et un isolement ?*

QUARANTAINE (contact potentiellement contagieux) :
Le collaborateur est capable de travailler mais il ne peut pas quitter la maison. Le télétravail est possible tant qu’il n’a pas des symptômes.

ISOLEMENT (cas contagieux ; test positif ou symptômes) :
En plus de la quarantaine, le collaborateur doit prendre des mesures d’isolement à la maison afin de ne pas contaminer ses cohabitants. Le collaborateur est en incapacité de travail dans la plupart des cas à cause des symptômes. Le télétravail est éventuellement possible tant qu’il n’y a pas de symptômes.

 

Quelle règle s’applique à un travailleur frontalier revenant d’une zone rouge et qui exerce en Belgique ?

Toute personne qui exerce son travail en Belgique et qui a séjourné plus de 48 heures dans une zone rouge est soumise aux règles belges de la quarantaine et de testing à son retour au travail en Belgique.

Attention, sa présence sur les lieux du travail est autorisée par les autorités belges seulement si elle est nécessaire et indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise.

 

Sources :